Skip to main content

Pour beaucoup de personnes, le fromage est une des choses les plus difficile à arrêter en devenant vegan : c’est gras, c’est riche, c’est salé… En bref, c’est bon. Mais pas juste « bon », c’est BOOOON. Moi-même j’ai toujours adoré le fromage, en particulier dans mes dernières années avant de devenir vegan : brie, roquefort, pizzas 4 fromages, pâtes au camembert (ça c’était mon grand dada 😆)… Si je pouvais caler un peu de fromage partout où je passais, c’était parfait.

Pourtant, presque du jour au lendemain, j’ai décidé d’arrêter. Parce que j’ai pensé que la vie des vaches et des veaux comptait plus que ma banale envie de fromage, que toute cette souffrance n’en valait pas la peine finalement…

Pour te dire la vérité, ce qui m’a surtout aidée à arrêter, c’est l’électrochoc que j’ai eu en regardant Earthlings (j’en parle dans mon article sur ma transition au véganisme). Au final ça n’a pas été trop difficile d’arrêter le fromage animal contrairement à plein de monde… Notamment grâce aux quelques alternatives véganes ! 💡 C’est surtout de ça dont on va parler dans cet article !

Pourquoi arrêter le fromage ?

Allez, quand même, petit préambule sur le sujet.

Le lait est une chose tellement courante dans l’alimentation, du moins en Occident, le lait animal le plus consommé au monde étant le lait de vache (1).

Pour produire du lait, une vache est comme tout autre mammifère, et le lait n’est produit que si un veau est né. Cependant, ce fait est souvent passé sous silence (il suffit simplement d’interroger son entourage pour s’en rendre compte…). Les vaches sont considérées comme des productrices de lait par défaut et des fournisseuses naturelles pour les humains. La confusion peut également être alimentée par le libellé «vache laitière». Bah oui, une vache ça fait du lait c’est comme ça, c’est son job de vache quoi.

Les vaches sont inséminées artificiellement environ une fois par an; par conséquent, elles ont un veau par an, afin de produire du lait le plus continuellement possible. C’est une vie épuisante et difficile. Elles souffrent fréquemment de mammite et de boiterie (2). De plus, l’espérance de vie d’une vache est d’au moins 20 ans (2), mais dans l’industrie laitière, elle est bien moindre car elle est envoyée à l’abattoir à environ 6 ans en moyenne (3) ou lorsque la production de lait est trop faible (et donc pas assez rentable)… En France, 40% du «bœuf» consommé provient en fait des vaches laitières dites « de réforme »(4).

Concernant le sort des veaux, dans la plupart des cas, s’il s’agit d’un mâle, il sera rapidement envoyé à l’abattoir, et s’il s’agit d’une femelle, elle pourra rester à l’exploitation et reprendre le flambeau de sa mère (5,6). Dans le cas des veaux mâles, ils sont volontairement maintenus en état d’anémie ferriprive afin d’obtenir une viande très blanche (7).

L’industrie laitière travaille en fait main dans la main avec l’industrie de la viande. Elle est même considérée par certain-es comme encore plus cruelle que l’industrie de la viande car la finalité est la même mais avec encore plus de souffrances avant la mort…

Comment arrêter le fromage durablement ?

Penser au “pourquoi”

Pour les accros au fromage, penser aux raisons pour lesquelles on a voulu arrêter au départ peut vraiment aider à ne pas craquer. Par exemple, penser aux animaux exploités pour obtenir le lait, au côté non éthique de la production du lait et de ses dérivés. Est-ce que ça en vaut vraiment la peine finalement ?

Même si je n’ai pas à lutter aujourd’hui, je sais que me concernant, c’est radical : si un jour j’ai une baisse de régime, que je me surprends à fantasmer sur un bout de brie hypothétique, je sais que je peux toujours aller lire sur les conditions d’élevage des vaches, voir des enquêtes de L214 ou mater un petit coup de Earthlings… Ça calme direct, et on est reparti pour des années avec ça !

excuse me no

Alors, tu veux toujours du fromage ?

S’aider d’alternatives vegan

Voilà la partie la plus croustillante pour les amateur-ices de fromage ! 💓 Je vais te présenter différentes alternatives si les saveurs fromagères te manquent trop ou que tu aimes particulièrement le fromage. Comment faire pour retrouver le goût du saint frometon ? Y’en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses, à toi de tester et de voir ce qui te convient le mieux !

Un must have : la levure maltée (ou levure de bière)

La levure maltée peut se trouver en magasin bio style Biocoop (en vrac si tu as de la chance, sinon emballé). Tu peux en saupoudrer de PARTOUT : sur des salades, sur des pâtes, sur des légumes… Partout je te dis. En grande surface, tu peux facilement trouver la levure Gerblé. Et le petit bonus de la levure maltée, elle est riche en nutriments : fibres, protéines, phosphore, zinc, magnésium et vitamines du groupe B !

Tu verras qu’elle est aussi pas mal utilisée dans des préparations destinées à imiter le fromage animal (dans les exemples ci-dessous notamment). Donc si tu ne devais ne garder qu’une alternative, je te recommande définitivement la levure maltée ! 😉

levure-maltee-aveur-fromage-vegan

Ces petites paillettes incontournables dans la cuisine d’un-e végane !

Faire du parmesan maison vegan

En mixant des noix de cajou, de la levure maltée et du sel, on obtient une poudre qui ressemble fortement à du parmesan ! Clique ici pour découvrir une recette facile de parmesan vegan.

Utiliser des épices spécifiques : le cheesy bacon de la marque Deliciou

Je voyais passer la pub pour les épices “Deliciou” sur mon fil Facebook depuis un bon moment et j’ai décidé un beau jour de tester. La marque est surtout connue pour son fameux condiment goût bacon, mais il y a une sous-option “cheesy bacon” ! Pas transcendant non plus mais assez sympa quand on veut faire vite et savoureux en 2 secondes chrono.

condiment-vegan-deliciou-cheesy-bacon-fromageFromage de patate

Une astuce étonnante pour reproduire la texture crémeuse et filante du fromage fondu : utiliser des pommes de terre ! Fascinant ce qu’on peut faire avec des patates, de l’huile et un mixeur ! Tu pourras l’utiliser sur tes pizzas, gratins, croques… Voici la recette de Deliacious qui t’expliquera comment le réaliser.

Le top du top : les fromages véganes du commerce

Sur le marché, il y a vraiment de tout : du bon et du moins bon… Et là ça peut vite décoller niveau prix, et c’est vraiment pour le plaisir car certains sont vraiment pauvres nutritionnellement. Pour savoir où démarrer, je te présente mes chouchous :

  • La marque Petit Veganne propose des fromages véganes affinés à base de noix de cajou : le petit Lorrain, le petit Alba et le petit Bleu sont des valeurs sûres ! 😍
  • Les fromages de la gamme Violife à base d’huile de coco : des incontournables, cette marque ne me déçoit jamais ! Mon coup de cœur va au Blanc Grec qui se rapproche vraiment du fromage de brebis en matière de goût, c’est divin. Le Violife fumé est également excellent. 😋 Dans cette marque on est plus sur des fromages style “à pâte cuite”. A savoir : le Violife en bloc fond bien et gratine ! Et on peut en trouver maintenant chez Carrefour !
  • No Muh Rac : spécialement formulé pour ressembler au fromage à raclette. Je l’ai testé pour une raclette, la saveur forte que l’on attend de ce type de fromage est bien présente ! Validé pour ma part. 😄
violife-blanc-grec-fromage-vegan-brebis

Quelle merveilleuse découverte celui-là ! Je l’adore.

J’espère que cet article t’aidera à te passer de fromage pour de bon ! Si tu as des questions spécifiques sur le sujet, tu peux évidemment les poser en commentaire et je t’aiderai du mieux que je peux ! 😊 C’est difficile pour toi d’arrêter le fromage ?

A bientôt dans un prochain article ! 👋

Références :

  1. Balthazar CF et al. Sheep Milk: Physicochemical Characteristics and Relevance for Functional Food Development. 2017. DOI: 10.1111/1541-4337.12250
  2. L214. La vie des vaches laitères. Disponible à : https://www.l214.com/vaches/elevage-vaches-laitieres
  3. Meffe N, Veillaux C, Bastien D. Abattage des vaches laitières en lactation : quantification du phénomène et conséquences pour les abattoirs. 2005. Disponible à : http://www.journees3r.fr/IMG/pdf/2005_qualite_produits_04_meffe.pdf
  4. FranceAgriMer. La filière bovine française face à la sortie des quotas laitiers. 2012. Disponible à : https://www.franceagrimer.fr/fam/content/download/14506/document/fili%C3%A8re%20bovine,%20quotas%20laitiers%20f%C3%A9vrier%202012%20A4.pdf
  5. Eilyps. Quels sont les meilleurs conseils en matière d’orientation de la carrière des veaux ? Disponible à : http://www.eilyps.fr/performance-elevage/conseil-en-genetique/conseil-orientation-carriere-veaux
  6. Institut de l’élevage. Des veaux laitiers en bonne santé. 2014. Disponible à : http://idele.fr/services/publication/idelesolr/recommends/des-veaux-laitiers-en-bonne-sante.html
  7. Gervais F. Thèse : le veau de boucherie – situation actuelle et perspectives dans le cadre de la nouvelle réglementation bien-être. 2002. Disponible à : http://oatao.univ-toulouse.fr/831/1/picco_831.pdf.
Si tu as aimé cet article, tu peux le partager ! :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  

6 Comments

  • Zaaar dit :

    Le fromage Violife est excellent ; je recommande !

  • Sophie dit :

    Bonjour Camille, je ne suis pas Vegane (plutôt flexitarienne) mais je consomme déjà majoritairement mes produits laitiers en version végétale. Pour le fromage pas encore, et c’est justement l’occasion de découvrir de nouveaux produits! Effectivement la levure maltée on entend parler de partout ;)!

    • Camille - Omnitovegan dit :

      Coucou ! J’espère que les fromages que j’ai présentés en fin d’article te plairont si tu les essaies, en tout cas ce sont des valeurs sûres ! 🙂

  • Coucou! Super sympa cet article, je suis impressionné des alternatives possibles. 🙂 Ceci dit, attention à certains végétaux cultivés en masse (dû à la demande croissante) comme la noix de cajou. L’industrie derrière peut aussi être malsaine. Je t’invite à rechercher le docu qui parle de la culture intensive des noix de cajou en Inde, les femmes les enlèvent à la main et se retrouvent avec les mains noires brûlées par l’acide du fruit.
    À bientôt !

    • Camille - Omnitovegan dit :

      Hello ! Merci d’avoir lu mon article ! Ca faisait longtemps que je voulais le faire celui-là ! 😄 Oui pour la noix de cajou je suis au courant; j’ai lu qu’apparemment il serait mieux de les prendre d’origine du Vietnam car ce sont des machines qui sont utilisées pour travailler les noix ! Cela permet donc d’éviter les brûlures. Après il faut aussi remettre les choses en perspective, beaucoup de productions ne sont pas vraiment éthiques non plus comme par exemple : certains sucres, le cacao… qui pourtant sont utilisés massivement sans que grand monde ne bronche ! Mais bizarrement c’est toujours les véganes qu’on vient titiller sur l’éthique (alors qu’on en fait déjà beaucoup plus que la majeure partie des gens) 😜

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :